Éditorial d'Octobre 2016

Le corbeau et...le camembert

Nous préparions, en petit comité, les questions que Mme Loyal, en la personne de Nicole, allait poser aux enfants, le jour J.

Le jour J, ce serait le mercredi 26 octobre, à la médiathèque de Florange, où Yamina, « la chef » - nous ferait le plaisir – et l'honneur – de nous céder « la scène ». Pour la présentation chantée-dansée de nos fameuses fables de la Fontaine.

La scène, c'était un petit espace tout tapissé de peluches, tout douillet, où il nous faudrait prendre garde de ne pas nous marcher sur les pieds – espace où le corbeau – Yvette – ne devrait pas, en s'agitant, me donner des coups dans la figure, avec ses grandes ailes – et où Nicole – Mme Loyal – avec son chapeau argenté – devrait commander la musique – entreposée sur – sur quoi, au fait !?

 

Questions qui se présentaient, pêle-mêle, à notre état de conscience – celui-ci, jusqu'à présent, s'étant complu dans une sorte de rêve éveillé où toutes trois nous répétions en boucle : « Ah, les fables, à la MJC, quel triomphe...zavez vu, hein !? Zavez entendu, hein !? »

 

Mais le temps était venu de replonger dans le réel – et dans l'avenir – et de ne pas se disperser et s'épuiser avec mille questions qu'il conviendrait de solutionner les unes à la suite des autres – le moment venu - et pas toutes en même temps.

 

Et l'ordre du jour était à présent celui-ci : Nicole, tu poses des questions aux gosses – nous on fait les gosses et on te répond. Juste histoire de voir... 

 

Bon, OK

 

Nicole n'avait pas revêtu son costume de maître de cérémonie, au grand col en satin bleu-ciel-très clair, surmonté d'un énorme flot assorti. Habillée relax : jean et chandail, sans plus. Yvette et moi, de pied en cape en armure de combat : Elle la tête bien enveloppée de son casque de corbeau, telle un chevalier moyennageux, moi mes cheveux coincés sous le chapeau de d'Artagnan, une moustache noire accrochée à mon masque d'un beau rouge vif. Ce serait mieux si Nicole était vraiment Mme Loyal, mais je me tais -  Mme Loyal n'a pas à changer de costume pendant que le chrono tourne, pas à s'exercer comme nous à des compétitions de vitesse à se vêtir – se dévêtir – se revêtir – à se débrouiller pour être prêtes – dans les 2 secondes qui suivent – pas besoin donc qu'elle ne  s'oblige à mouiller son soutien-gorge lors de sprints, en coulisse – juste, dès lors, dignes des masos.

« Bon, OK, on commence ? »

 

Nicole :

-Alors, dites-moi, les enfants, vous avez déjà entendu parler de Jean de la Fontaine ? Oui ? Ou ça !?

 

Yvette et moi, en choeur : oui, non, moi j'sais, Mdame...La maîtresse, elle l'a dit, M'dame...C'était pas la maîtresse, c'était la prof...

 

Nicole : Ah, les enfants, ne parlez pas tous en-même temps...Il a écrit quoi, Jean de la Fontaine ?

 

-Yvette et moi, en choeur : 

 J'sais pas, M'dame – moi j'sais – des contes -Blanche Neige – pas vrai – l'a écrit l'pot-au-lait !

 

Grand silence

Nicole : Vous avez entendu parler de fables, déjà, quelques uns parmi vous, au moins !?

 

Nous, en choeur : OUI... !!

 

Elle :

Citez-moi quelques personnages, dans ses fables …

 

Nous, en choeur :

L'âne – Le p'tit poucet – Non, c'est faux ! C'est...le renard ! Le corbeau – le p'tit Chaperon rouge...

 

Elle :

Ah là, vous mélangez plus ou moins n'importe quoi ! Il a écrit, entre autre : « Le corbeau et... » et qui... ?

 

Moi :

 Et le loup...

Yvette :

 Et le renard, Madame !

 

Nicole : C'est très bien...Le corbeau et le renard...et quoi encore ?

 

Grand silence...

 

Elle : Vous savez bien, il y avait une cigale...et ...et...qui était avec la cigale ?

 

Moi : «  L'abeille, M'dame !

Nicole : »Heuh...non...pas vraiment »...

 

Yvette : la FOUR-MI, M'dame !

 

Nicole : Ah oui, c'est ça ! Et la cigale, elle faisait quoi, tout l'été !?

 

Moi : 

Elle dansait 

 

Yvette : 

Non,  Elle CHANTAIT ! D'abord, elle chantait !

Moi : 

En fait, elle chantait ET elle dansait  !

 

Nicole : 

BaBaBamm ! Elle chantait d'abord, et elle dansait après...et pourquoi !?

 

Moi : 

 Parce 'qu'elle dansait d'vant l'buffet... 

 

Yvette : 

 Parce'qu'elle avait plus rien à bouffer, quoi ! 

 

Nicole : 

 Ben c'est un peu ça, quoi...mais vous ne m'avez pas parlé du corbeau. Il tenait quelque chose dans son bec...qu'est-ce qu'il tenait dans son bec !?

 

Moi :

Un camembert !

 

Nicole :

 Heuh beuh...dans la fable, on ne parle pas d'un camembert, pas exactement...

Moi : mais c'était exactement écrit dessus, sur l'affiche, M'dame, j'l'ai bien lu : c'était même marqué le...le...

Nicole (me coupant) :

 Dans la fable, c'est marqué que le corbeau il tenait un un un...quoi !?

Yvette et moi, en choeur :

Un FROMAGE, M'dame !

 

Nicole (soulagée):c'est ça, les enfants, allez, on va vous les présenter, ces fables, et ...on en  causera...après !

 

 

= = = = =

 

Ajouter un commentaire