Comment attrape-t-on la malaria ?

La malaria, appelé également paludisme, est une maladie parasitaire qui se transmet par un moustique. Depuis quelques années, cette maladie a tué plusieurs personnes dans le monde. Cependant, des traitements efficaces existent pour soigner la malaria. Et jusqu’à maintenant, le vaccin contre la malaria n’a pas encore été découvert. Les voyageurs, les touristes ainsi que la population dans certaines zones sont les victimes. Alors, comment attrape-t-on la malaria ? Pour répondre à cette question, il suffit de connaître les causes de la maladie, mais aussi les zones les plus touchées, ainsi que les symptômes.

Causes de la malaria

C’est une maladie parasitaire, donc elle est transmise chez l’homme par une piqûre d’un moustique appelé anophèle. Ce dernier, est un moustique de type plasmodium. Il existe quatre espèces de plasmodium qui sont des porteuses du paludisme. La plus dangereuse se nomme plasmodium falciparum, et elle est le plus mortel. Ensuite, il y a le plasmodium malariae, le plasmodium ovale, et le plasmodium vivax. Néanmoins, la malaria ne se transmet pas d’homme à homme sauf pour une femme enceinte à son bébé. Lorsque le parasite pénètre dans l’organisme, il circule vers le foie et infecte les globules rouges et les détruit. Sans traitements rapides, la malaria peut s’avérer mortel puisque le vaccin contre la malaria n’existe pas encore.

Qui sont les plus touchés ?

D’après l’organisation mondiale de la santé, le paludisme tue jusqu’à trois millions de personnes par an. C’est alors une maladie considérée comme fréquente en Afrique, Asie et Amérique du Sud. La population locale ainsi que les touristes dans ces zones du monde sont les victimes les plus touchés par le paludisme. Les enfants sont aussi les plus atteints par la mort à cause de cette maladie parasitaire. Il y a donc un chiffre énorme de mort et de cas infectés dans le monde et surtout dans les zones comme l’Afrique, l’Asie et Amérique du Sud. C’est donc un problème en cours de résolution car le vaccin contre la malaria n’est pas encore disponible.

Quels sont les symptômes ?

Il y a variation des signes du paludisme dépend de chaque individu. Le premier symptôme est en général des fièvres. Ces fièvres apparaissent 8 à 30 jours après la piqûre de l’anophèle. Ensuite, les fièvres sont accompagnées par des maux de tête, de diarrhées, de vomissements, de transpirations intenses ainsi que de tremblements. Une prise en charge plus rapide conduit à une guérison totale même sans vaccin contre la malaria.

Paludisme : quels sont les symptômes ?
Vaccin et médicaments : comment lutter contre le coronavirus ?